Veuillez choisir votre profil.

Sélectionner votre profil

Votre pays

Avertissement

Les pages suivantes présentent des OPCVM dont la commercialisation est autorisée en France et éventuellement dans d’autres pays. Leur visualisation requiert l'acceptation de votre part des conditions exposées ci-dessous. Si vous n'acceptez pas ces conditions, nous vous invitons à ne pas accéder aux pages suivantes. La société de gestion ne saurait être tenue pour responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

Les informations relatives aux OPCVM sont diffusées à titre d’information uniquement. Ces informations ne constituent en aucun cas un support promotionnel, une sollicitation, un conseil ou une offre d'achat ou de vente d'instruments financiers. Les informations contenues dans les pages suivantes ont pour objectif d'informer les souscripteurs actuels ou éventuels en complétant certaines caractéristiques financières des OPCVM figurant dans leur prospectus.

L’attention du public est notamment attirée sur le fait que ces informations sont inévitablement partielles et susceptibles d'évolution. Elles ne peuvent dès lors avoir une valeur contractuelle. Tout investissement dans les OPCVM ne doit se faire qu’après avoir préalablement consulté le prospectus du fonds, les rapports annuels et semi annuels s’ils sont disponibles. Ces documents peuvent être obtenus soit à partir du présent site, soit directement auprès de Mandarine Gestion.

Toutes les informations présentées sur les pages suivantes sont issues de sources considérées comme fiables. Toutefois, ni Mandarine Gestion, ni les auteurs de ce site n'acceptent aucune responsabilité, en cas de perte directe ou indirecte découlant de l'utilisation par quiconque des informations y figurant. Mandarine Gestion se réserve la possibilité de modifier les informations contenues sur ce site web de manière discrétionnaire et sans notification préalable.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les chiffres cités sur les pages suivantes ont trait à des périodes écoulées. Les performances passées ne doivent pas être l’élément central de la décision d’investissement du souscripteur. A ce titre, les autres éléments figurant sur les fiches reporting associées à chaque OPCVM doivent être pris en considération.

Mise en garde sur les risques inhérents aux investissements en OPCVM. Il est rappelé que la souscription dans des parts ou actions d’OPCVM présente des risques. La valeur des investissements peut varier à la hausse ou à la baisse selon l'évolution des marchés et l'investisseur peut ne pas récupérer les sommes investies, la valeur des parts et actions dépendant de la valeur des instruments financiers détenus en portefeuille. Le traitement fiscal propre à l'investissement en parts ou actions d’OPCVM dépend de la situation individuelle de chaque investisseur et est susceptible d'être modifié.

Compte tenu des risques des marchés financiers, d’ordre économique et boursier, il ne peut être donné aucune assurance que les performances des produits présentés sur le site atteindront leurs objectifs.

Risques inhérents aux OPCVM figurant sur le site internet
Absence de garantie en capital : Aucun des OPCVM présentés dans les pages web du site auquel vous décidez d’accéder ne dispose d’une garanti ou protection en capital de quelque sorte ou nature que ce soit. Il en résulte que l’argent que vous pourrez décider d’investir sur l’un quelconque des OPCVM pourrait ne pas vous être remboursé qu’en partie.

Risque de perte en capital : L’investisseur est averti que la performance du Fonds peut ne pas être conforme à ses objectifs et que son capital peut ne pas lui être intégralement restitué, le Fonds ne bénéficiant d’aucune garantie ou protection du capital investi.

Risque de marché actions : Le Fonds est exposé à un ou plusieurs marchés d’actions qui peuvent connaître de fortes variations. Le risque action correspond à une baisse des marchés actions ; le Fonds étant exposé en actions, la valeur liquidative peut baisser significativement. Si les marchés actions baissent, la valeur du portefeuille pourrait baisser.

Risque de change : Il s’agit du risque de fluctuation des devises étrangères affectant la valeur des titres détenus en portefeuille. Le Fonds pourra détenir, en direct ou via des OPCVM / des FIA, des titres libellés dans une devise différente de la devise de comptabilisation du Fonds ; de ce fait, les fluctuations des taux de change pourraient entraîner la baisse de la valeur liquidative. Le risque de change pourra être couvert par le biais d’instruments dérivés.

Risque de taux : En raison de son orientation de gestion, le Fonds peut être soumis à un risque de taux. Le risque de taux se traduit par une variation de la courbe des taux. L’orientation des marchés de taux évolue en sens inverse de celle des taux d’intérêts. Ce risque résulte du fait qu’en général le prix des créances et des obligations baisse lorsque les taux augmentent.

Risque de crédit : Le risque de crédit correspond au risque que l’émetteur ne puisse pas faire face à ses engagements. Le risque de crédit est limité aux titres de créances et instruments du marché monétaires qui pourront composer l’actif pour 25% maximum. L’attention des souscripteurs est attirée sur le fait que ce risque peut entraîner une baisse de la valeur liquidative du Fonds.

Risques liés à la gestion discrétionnaire : Le style de gestion discrétionnaire appliqué au Fonds repose sur la sélection des valeurs et sur l’anticipation des différents marchés. Il existe un risque que le Fonds ne soit par investi à tout moment sur les valeurs les plus performantes. La performance du Fonds peut donc être inférieure à l’objectif de gestion. La valeur liquidative du Fonds peut en outre avoir une performance négative. Une part importante de la performance dépend de la capacité du gérant à anticiper les mouvements de marché.

Risques politiques et exceptionnels : Il s’agit du risque lié à une situation politique ou géopolitique, à une décision ou à une absence de décision du pouvoir politique ou d’autorités administratives régionales, nationales, transnationales ou supranationales : nationalisation sans indemnité suffisante, embargos, mesures protectionnistes, mouvement sécessionnistes, exclusion de certains marchés, fiscalité discriminatoire, se traduisant par des atteintes durables à l’ordre public et à la stabilité économique ... Il s’agit également des risques de guerre civile ou étrangère déclarés ou non, de mines et tous engins de guerre, liés ou non à la désintégration, à la fission ou fusion de noyaux d’atomes légers, de piraterie, de capture, prise ou détention par tous gouvernements ou autorités quelconques, d’émeutes, mouvements populaires, grèves, lock-out, actes de sabotage ou de terrorisme. La survenance de ce type d’événement par nature imprévisible peut générer des conséquences financières très importantes.

Risque lié aux marchés émergents : Les conditions de fonctionnement et de surveillance des marchés émergents peuvent s’écarter des standards prévalant sur les grandes places internationales : l’information sur certaines valeurs peut être incomplète et leur liquidité plus réduite. L’évolution de ces titres peut en conséquence être volatile. Si les titres des marchés émergents baissent, la valeur liquidative du Fonds peut baisser.

Risque de contrepartie : Le Fonds est exposé au risque de contrepartie résultant de l’utilisation d’instruments financiers à terme. Les contrats portant sur ces instruments financiers peuvent être conclus avec un ou plusieurs établissements de crédit n’étant pas en mesure d’honorer leur engagement au titre desdits instruments. L’attention des souscripteurs est attirée sur le fait que ce risque peut entraîner une baisse de la valeur liquidative du fonds.

Risque lié à la détention petites valeurs : Du fait de son orientation de gestion, le Fonds peut être exposé aux petites capitalisations qui, compte tenu de leurs caractéristiques spécifiques, peuvent présenter un risque de liquidité. En raison de l’étroitesse du marché, l’évolution de ces titres est plus marquée à la hausse comme à la baisse et peut engendrer une augmentation de la volatilité de la valeur liquidative.

US PERSONS et US Investor  :  
Les informations figurant sur ce site ne s’adressent  pas aux ressortissants et citoyens des Etats-Unis d’Amérique ou aux «U.S. Persons», telle que cette expression est définie par la «Regulation S» de la Securities and Exchange Commission en vertu de l’U.S. Securities Act de 1933, qui vise notamment toute personne physique résidant aux Etats-Unis d’Amérique et toute entité ou société organisée ou enregistrée en vertu de la réglementation américaine. Si vous êtes une « U.S. Person »,  vous n’êtes pas autorisé à accéder à ce site. Les parts et/ou actions des OPCVM n’ont pas été enregistrées en vertu de la loi US Securities Act of 1933. En conséquence, elles ne peuvent pas être offertes ou vendues, directement ou indirectement, aux Etats‐Unis ou pour le compte ou au bénéfice d’une « U.S. person », selon la définition de la réglementation américaine « Regulation S ». Par ailleurs, les parts de ce fonds ne peuvent pas non plus être offertes ou vendues, directement ou indirectement, aux « US persons » et/ou à toutes entités détenues par une ou plusieurs « US persons » telles que définies par la réglementation américaine « Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)». (Les définitions d’une « US Person » ou d’un « bénéficiaire effectif » sont disponibles à l’adresse suivante : www.sec.gov/about/laws/secrulesregs.htm  et www.irs.gov/Businesses/Corporations/Foreign-Account-Tax-Compliance-Act-FATCA).

•    Toute revente ou cession de parts aux Etats-Unis d’Amérique ou à une « U.S. Person » peut constituer une violation de la loi américaine et requiert le consentement écrit préalable de la société de gestion du Fonds). Les personnes désirant acquérir ou souscrire des Parts auront à certifier par écrit qu’elles ne sont pas des « U.S. Persons ».

•    La société de gestion du Fonds a le pouvoir d’imposer des restrictions (i) à la détention de Parts par une « U.S. Person » et ainsi opérer le rachat forcé des Parts détenues, ou (ii) au transfert de Parts à une « U.S. Person ». Ce pouvoir s’étend également à toute personne (a) qui apparaît directement ou indirectement en infraction avec les lois et règlements de tout pays ou toute autorité gouvernementale, ou (b) qui pourrait, de l’avis de la société de gestion du Fonds, faire subir un dommage au Fonds qu’elle n’aurait autrement ni enduré ni subi.

•    L’offre de Parts n’a pas été autorisée ou rejetée par la SEC, la commission spécialisée d’un Etat américain ou toute autre autorité régulatrice américaine, pas davantage que lesdites autorités ne se sont prononcées ou n’ont sanctionné les mérites de cette offre, ni l’exactitude ou le caractère adéquat des documents relatifs à cette offre. Toute affirmation en ce sens est contraire à la loi. Tout Porteur de parts doit informer immédiatement le Fonds dans l’hypothèse où il deviendrait une « U.S. Person ». Tout Porteur de parts devenant U.S. Person ne sera plus autorisé à acquérir de nouvelles Parts et il pourra lui être demandé d’aliéner ses Parts à tout moment au profit de personnes n’ayant pas la qualité de « U.S. Person ». La société de gestion du Fonds se réserve le droit de procéder au rachat forcé de toute Part détenue directement ou indirectement, par une « U.S. Person », ou si la détention de Parts par quelque personne que ce soit est contraire à la loi ou aux intérêts du Fonds.


Toute personne intéressée par un investissement dans l’un des produits présentés est invitée à prendre attache auprès de conseils indépendants pour vérifier l’opportunité de l’investissement au regard des objectifs recherchés.

En choisissant d’accéder à notre site internet, vous reconnaissez avoir pris connaissance, lu et accepté et compris les restrictions, avertissement et informations ci-avant mentionnées et notamment, et ce, non exclusivement, les risques afférents aux OPCVM et inhérents à l’investissement dans les OPCVM.